25/04/2007

ATA ATA OGLO ULU

Je vous parlais l’autre jour de ma passion pour les bouquins traitant de jeux vidéo… dans de rares cas (je n’en connais pas d’autres à  vrai dire mais il doit bien y en avoir), de célèbres personnalités du jeu vidéo écrivent aussi des romans !

Un délicieux carnage est donc écrit par Philippe Ulrich qui, par ses jeux a bercé l’enfance vidéoludique de nombreux joueurs (moi déjà  :)) : Captain Blood, Dune, Purple Saturn Day, le Deuxième Monde… sans oublier les jeux édités par les sociétés qu’il a participé à  fonder : Ere Informatique devenu Exxos puis Cryo (mort depuis) ont produits quelques chefs d’oeuvre comme Crafton & Xunq, Sram 1 & 2, Le Passager du Temps, Eden Blues, Kult, Extase, Bubble Ghost, Macadam Bumber, Birdie, Qin, etc… Certes il n’a pas participé à  tous mais il n’était pas loin. Et j’ai joué à  tout ! 🙂 J’ai aussi longtemps écouté en boucle l’album qu’il avait composé avec Stéphane Pic pour le jeu Dune… bref, je ne pouvais pas manquer son livre 😉

IMGP3637_M.JPG
Pour faire simple sans rien en dévoiler disons que si on devait lui donner un label Pegi on mettrait 18+ puisque l’histoire est celle d’Albert le dingue, un tueur plutôt déviant à  tendance anthropophage 😉 Le site officiel du livre (oui oui) est ici.

Tout cela génèrera un paquet de souvenirs pour ceux qui ont connu cette époque… et je n’ose pas regarder de dates, ça risque de m’angoisser 🙂

6 Comments »

  1. Ahhh ! Eden Blues, j’avais oublié jusqu’à  son existence, pourtant j’en ai passé des heures dessus… merci pour ce souvenir… mmmf (soupir nostalgique)

    By Virtua Man 25 avril 2007 @ 10:05

  2. Hey moi aussi jetais fan de ce qu’il faisait! Je vais le lire

    By Nik 25 avril 2007 @ 10:45

  3. « ATA ATA OGLO ULU » > quand on lit ceci, on sait directement à  qui on a affaire.

    Personnellement, j’adorais quand il sacrifiait des aliens lors de grandes cérémonies vidéo ludiques.

    Il y a eu d’excellents jeux et de très grands hits…

    mais il y a eu aussi: DREAMS.

    Ce truc était sûrement destiné à  saper notre mode de vie à  l’occidental; un OVNI; une daube, une *beeeep*!! En bref, cette chose n’était pas un jeu, mais on veut bien lui pardonner car il y avait eu avant une floppée de bons jeux.

    Aujourd’hui, avec ce bouquin, personne ne pourra plus se poser la question si les jeux vidéo rendent violents. Maintenant, on en est sûrs! Hinhinhin!

    By Jaspion 25 avril 2007 @ 10:58

  4. Ca fait plaisir de voir que quelqu’un a reconnu le cri du titre 🙂

    By Franck 25 avril 2007 @ 12:39

  5. En ouvrage sur le jeu vidéo y’a aussi l’annuaire des jeux vidéo…

    By MaDjYc 25 avril 2007 @ 7:37

  6. hmmm ca fais bien des années que je n ai pas lu de livre… ca pourrait servir a caller le pied de ma table basse legerement bancale 🙂

    By darkwam 26 avril 2007 @ 10:00

Leave a comment


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI